Sunday, May 18, 2008

Sydney - v.f.

Tout d'abord, Emma et Laurent vont bien – très bien. Lui, il est entre boulots en ce moment tandis qu'elle continue chez Rockpool, un restaurant de poissons au "Rocks", l'endroit de la fondation de Sydney.

On est arrivé le jeudi, tôt dans la soirée. Nous avons pris une navette de l'aéroport à l'hôtel, mais je ne recommande pas ce service. On était les seuls passagers pour un Travelodge et je sais que j'ai spécifié le "Travelodge Wynyard" et que le chauffeur l'a répété, mais il nous a déposé à un autre et on l'a découvert une fois arrivé à la réception! Il a fallu prendre un taxi jusqu'au bon – pour à peu près autant que le prix de la navette à deux. Ça n'a servi à rien de se plaindre du service car au numéro d'appel, ce sont trois services qui répondent. Donc, si vous venez à Sydney, prenez le train!

Emma nous avait laissé une brochure à l'hôtel et un petit mot nous fixant rendez-vous aux jardins chinois à Darling Harbour le lendemain. Cela nous a permis de découvrir Darling Harbour le lendemain. C'est, en fait, comme un grand parc d'attractions ; il s'y trouve un grand aquarium, un parc zoologique, un cinéma IMAX, le musée de science, le musée maritime, un casino, et beaucoup de restaurants. Mais on peut aussi s'assoir et regarder le monde passer. On s'est baladé pour finir déjeuner aux quais de King Street Wharf. Ensuite on a marché encore pour arriver jusqu'aux Rocks et le quai central du port de Sydney, autour de l'opéra, dans les jardins botanique, ou Emma et Laurent nous ont quittés et nous avons poursuivis jusqu'à la bibliothèque d'état de NSW (New South Wales), qui contient aussi les archives d'état. Il y a une intéressante exhibition de photo-journalisme. C'était une grande journée de marche et nous sommes retournés à l'hôtel.

Le samedi matin, Emma et Laurent sont venus nous chercher avec la voiture d'Ashley. On a déposé nos affaires chez eux (où nous somme resté quelques nuit avant de regagner l'hôtel et eux, ils vont chez Ashley) et puis nous sommes partis vers les Blue Mountains.

Les Blue Mountains ne sont qu'à quelques heures de la ville. Bleu à cause des gouttelettes d'eucalyptus dans l'air. C'est la grande excursion d'échapper des gens de Sydney et étant donnée que c'était le week-end de la fête des mères, ils y avait pas mal de monde. On s'est arrêté à Echo Point, où on a une magnifique vue du canyon – pas comme le Grand Canyon d'Arizona, mais beau quand même. Il ne manquait que les couleurs d'automne.

Le lendemain nous sommes partis ver le Hunter Valley, région viticole. Il a fallu un peu plus de temps que nous avions pensé prendre- peut-être à cause du chemin choisi dans les routes de montagne. C'était très beau – des montagnes, des vergers, des chevaux et, enfin, des vignes. Ce n'était pas comme les vignobles de Coonawarra (à perte de vue), mais plus tôt comme ceux en Europe. Ce qui a choqué (surtout Paul) était la commercialisation. Au centre des vignes se trouvaient des centres de dégustation et achat avec petit hôtellerie et restaurants. En France il y aurait eu simplement le château. Emma nous avait réservé une surprise – le Crown Plaza – et, surtout après la nuit précédente (mieux vaut ne pas en parler), nous apprécions beaucoup cette surprise. Au diner, nous avons bu un vin bio (et bio-dynamique) de Macquariedale. Il était très bon – un peu comme un Bordeaux avec un petit goût de cerise. Lundi, nous sommes partis à la recherche des vins de Macquariedale, mais ceux qu'on a goûtés n'étaient pas aussi bien.

Après un long pause déjeuner, nous nous dirigions vers Sydney sans se presser, sur des petites routes. On est arrivé en ville par le fameux pont avant le coucher du soleil. Emma et Laurent nous ont laissés à l'appartement après nous avoir montrer où se trouvaient les magasins, où prendre le bus et ainsi de suite. Leur studio est au premier, mais c'est tout comme un r.d.c. en raison du jardin. Ils ont même une assez grande terrace entourée de palmiers. Au vrai r.d.c. se trouve le garage et des boutiques à louer. C'est un bel appartement avec une cuisine "américaine" à droite de la porte d'entrée et le "salon" à gauche. Ils ont la place pour deux canapés et une grande table basse et même une télévision dans une moitié et leur lits et tables de chevet dans l'autre avec la salle de douche sur la droite derrière la cuisine. C'est un plan très bien fait. La plupart des meubles et électo-ménager consiste en choses trouvés. C'est très confortable, quoi que les canapés ne sont pas idéals pour la génération +50 ans.

Mardi nous sommes sortis à la découverte. Maintenant nous avons épuisé les musées (et nous mêmes) et nous connaissons George Street de haut en bas et de bas en haut, à pied et en bus. Emma et Laurent habitent à quelques pâtés de maison de Broadway, qui devient George Street à la gare Central et continu jusqu'aux Rocks et le port. Ça doit faire un peu plus de 4 km de chez eux jusqu'au bout. On y traverse le quartier chinois, le quartier des banques, les grands magasins et centres commerciaux ordinaires et de luxe, et au bout, la grande attraction touristique, l'opéra. C'est le péninsule principal, le CBD (central business district).

Pas loin de la se trouve Watson's Bay, en face de Manly (une des grandes plages); c'est à l'entrée du port. En tant qu'entrée, le bout du péninsule était militaire jusqu'à tout récemment et restait assez sauvage. Maintenant c'est un parc national – très beau, avec des vues magnifiques de falaises du côté du pacifique et Sydney au loin, du côté de la baie. On a pris le bus pour y aller et le bus traverse de très chic quartiers avec des perspectives qui doivent valoir très, très cher. Chaque baie a sa marina et ses belles maisons sur les collines. Watson's Bay, étant à la fin de la série, doit être la plus exclusive. C'est minuscule. C'est la fin de la ligne pour le bus aussi. En sortant du bus, il y a le parc national d'un côté et un parc de ville de l'autre, qui descend jusqu'au ferry. Là se trouve deux restaurants : un fast food à base de poisson ou un vrai restaurant à base de poisson, tous les deux appartenant à la famille Doyle. Nous avons pris l'option restaurant sur la petite plage. C'est inimaginable : petite plage avec un restaurant et une vue incroyable sur Sydney. Autour de la marina, il y avait de très belles maisons. On a prit le ferry pour regagner le Circular Quay, la quai centrale entre l'opéra et les rochers. Le trajet en ferry n'a pris que quelque minutes ! On a eu le temps de finir notre visite au MCA (Museum of Contemporary Art) où il y a une exposition de peintures aborigènes sur écorce d'arbre – très bien – et prendre une pause café avec Emma, qui travaillait toute la journée, avant de regagner l'appartement à pied !

Dernier jour – un bon déjeuner en compagnie de Ashley et son ami, Stu, à Potts Point au Yellow Bistro. Encore un remerciement à eux pour le week-end à la montagne et pour avoir hébergé Emma et Laurent pour nous laisser le studio.

A l'aéroport de Hong Kong, en correspondance.

No comments: