Saturday, October 25, 2014

Une semaine à Malte

Je viens de rédiger quatre articles en anglais sur notre semaine à Malte (A week in Malta - 1, Week in Malta - 2, A week in Malta - 3, A week in Malta -4) et je ne vais pas vraiment me répéter ici. J'espère faire plus court en tout cas. Au lieu de mettre des liens aux articles de Wikipedia en fin d'article, je les place tout de suite:
Malte, article général
La Valette
Hagar Qim
Mnajdra
Co-cathédral St. John
Museum of Fine Art (en anglais)
Musée National d'Archéologie
Mdina
St.. Paul Catacombs (en anglais)
Gozo
Ggantija
Fenêtre d'Azur
Hypogeum
Marsaxhlokk
Tarxien Temples
Ces articles ont de très belles images et explications, meilleures que les miennes.
Sliema, en face de La Valette, depuis le rempart près de l'hôtel
Ce voyage à Malte était un peu spécial, car pour nous, c'était la première fois depuis presque quarante ans que nous n'avons pas vu certains amis. Un peu moins longtemps pour d'autres, mais ça faisait quand même longtemps. Un rassemblement d'anciens du Pierwige. (d'autres mentions du Pierwige: en octobre 2011; en juillet 2011; en juin 2009) Nous étions 5 couples. Je ne tiens pas à mettre les noms des autres ici, car je ne leur ai pas demandé la permission. Ce n'est pas toujours facile de voyager à dix, surtout pas facile de voyager et de rester bons amis. Nous avons réussi. Moi, qui ne comprenait pas grand chose et qui ne parlait quasiment pas en français il y a 44, 45 ans, j'étais à l'aise, enfin ! Il faut dire que si les garçons se connaissaient vraiment bien, les femmes moins. Je n'en connaissais que deux sur les quatre.

Début de la visite

Malte est une île pleine d'histoire, à commencer par les temples néolithiques qui remontent à 5500 - 6000 ans (3600 ans av. JC, en moyenne). Nous avons visité les temples de Hagar Qim et Mnajdra (en une visite), Tarxien, Ggantija sur Gozo, et l'Hypogée.
Pour l'Hypogée, nous avons eu beaucoup de chance de pouvoir avoir 10 entrées pour le samedi, veille de notre départ. Pour jouer cette chance il faut s'installer devant le musée des Beaux Arts bien avant l'ouverture la veille du jour de la visite souhaitée. Bien avant. Paul s'y est rendu avant 7 h. et il s'est trouvé quatrième dans la queue. Heureusement les deux représentants envoyés par des hôtels qui étaient devant nous ne demandaient pas plus de billets ce jour-là. Il n'y a que 20 entrées mises en vente au musée par jour et nous avons pu en avoir 4 pour la visite de midi et 6 pour la visite de 16h. Après notre passage en caisse, il ne restait plus qu'une place. On peut éviter cet folie en achetant ses billets par internet avant de partir. Cela vaut bien la peine.

Les Temples

Tous ces temples ont une structure similaire; un mur extérieur, une entrée au sud avec un seuil de porte sur le passage central et deux absides de chaque côté suivi d'une autre porte et deux autres absides ou plus. Même l'hypogée, qui est creusée dans la roche souterraine, respecte la structure de base. Les temples à l'air libre sont faits d'énormes pierres soigneusement montés sur place. Ce sont des pierres énormes, plus grandes que celles de Carnac, plus encombrantes que celles de Stonehenge, et surtout, plus anciennes de 1000 ans. Il y avait des statues, surtout de femmes, comme des sculptures de Botéro. Dans l'Hypogée, ils ont trouvé des statuettes, petites, d'environ 10 cm, comme la femme couchée qu'on peut voir au musée de l'archéologie. Elle est parfaite.

La Valette

La Valette est une ville fortifiée planifiée de la fin du 16è, début 17è siècle. Baroque. C'est une petite ville, dont la seule difficulté est dans la montée et descente des rues. Je ne sais pas le dénivelé entre le port et la grande porte d'entrée de la ville à l'ouest, mais après une journée de balade, monter à la rue principale mérite une glace une fois là haut. Sinon, on couvre la ville facilement. La co-Cathédrale ("co" parce que la cathédrale à Mdina est l'originale et reste le siège de l'archevèque) n'est pas extraordinaire vu de l'extérieur, mais l'intérieur est une explosion de baroque -- les fresques aux plafond et murs, les tombeaux de marbre au sol, les dorures. Dans l'oratoire, il y a un tableau de Caravage, La Décollation de Saint Jean. C'est une façon pudique de dire décapitation. C'est peut-être un chef d'oeuvre, mais je ne supporte plus le gore religieux. Face à ce tableau, il y en a un autre, le St. Jérome en train d'écrire, peut-être en train de faire la traduction de la bible du grec au latin. Là, j'ai pu apprécier le brun sombre, la lumière, le visage du vieillard, et le drap rouge.
Le musée d'archéologie est à voir pour une bonne compréhension des temples et des différentes époques sur l'île. C'est là qu'on voit les statues et statuettes trouvées sur les sites. Le musée des Beaux Arts est moins impressionant. Mais c'est à la caisse que j'ai vu que nous pouvions tenter notre chance pour l'Hypogée, alors, je ne regrette pas la visite. En plus, c'etait pratiquement à côté de l'hôtel. Nous avons pu voir aussi le Palais du Grand Maître, maintenant des salons d'apparat de l'état, et l'armurerie où sont exposés des armures et des armes du patrimoine des chevaliers de Malte. A sa mort, l'armure du chevalier devenait propriété de l'ordre. C'est une très grande collection et les pieces sont très belles -- gravées, dorées, ciselées.

Gozo

Nous avons passé une journée à Gozo. Je crois que je l'imaginais plus impréssionante. C'était  cependant agréable. Ggantija, le temple le plus ancien s'y trouve. Nous pensions être notre petit groupe de 10, mais nous nous sommes trouvés intégrés dans un groupe de 52, un car complet, avec un guide parlant français et néerlandais. Il y avait tellement de groupes à Ggantija, je ne vois pas comment des touristes indépendants pourraient visiter le site. Il y a aussi la ville principale, Victoria, avec sa citadelle et la vue magnifique sur les villages au loin. Malgré la petite population de l'île (30000), il y a une impression de grandes villes avec des églises somptueuses. Ce sont pourtant des petites villes et villages. Il y a aussi l'arrêt obligatoire au village d'artisanat et un arrêt à la fenêtre d'azur, où nous avons vu beaucoup de plongeurs. Malte et Gozo sont connues pour la plongée.

La restauration

Nous avons bien mangé, pas extraordinairement, mais quand on prend en compte qu'il fallait toujours trouver place pour 10, parfois 8, nous ne pouvions pas fréquenter les petits restaurants. Donc, les restaurants qui sont sur les places, qui sont pour les touristes, ne sont pas des pièges à touristes. On y mange correctement pour un prix raisonable. La conversation à une table de 10 est quasiment impossible et l'art est de se trouver dans une configuration différente à chaque repas pour changer de partenaires de conversation. Nous avons bien réussi cela. La Malte n'est pas un pays à dessert; heureusement il y avait un marchand de glace ouvert jusqu'à 10 h. La Valette n'est pas une ville de fête; les restaurants ferment avant 9h30 et il n'y a plus personne dans les rues.

No comments: