Monday, November 10, 2008

Concert Michel Jonasz

in English after the line --------
Hier, nous sommes allés avec les Pachter voir le trio Michel Jonasz en concert à Neuilly. Je ne pense pas qu'il faille dire qu'il est dans la version FR. Il est toujours le même chanteur, toujour la même voix de blues, un vrai délice. Et énormément d'humour. Les deux autres musiciens du trio, Guillaume Poncelet aux claviers et à la trompette et Stéphane Edouard aux percussions, et encore le régisseur du son qui intervient quand il faut un guitare, font tout un orchestre. Nous étions assis en ligne directe avec la batterie, alors j'étais complètement émerveillée et fascinée par la complexité de la performance.
C'était un concert en matinée (à 15h), ce qui n'est pas courant pour des concerts de jazz mais qui nous convenait, en fait. C'était un concert au bénéfice de OSE. OSE, fondé il y a plus de cent ans pour aider les enfants juifs, d'abord victimes des pogroms, ensuite pauvres immigrés, ensuite survivants, orphelins de guerre, change avec les temps. (Un peu d'histoire, en anglais.) Elle s'occupe toujours d'enfants et familles en difficulté, mais depuis quelques années, se tourne aussi vers le problème des personnes atteintes de la maladie d'Alzheimer. Le deuxième centre de séjour à la journée vient d'ouvrir à Paris et ils projètent d'en ouvrir une par an pendant les cinq prochaines années, au moins. Leur centres sont devenu modèles pour le genre.
Donc voilà, notre sortie du weekend. Aujourd'hui, Anne prépare son déménagement et ce soir nous allons à Paris, diner avec Louis, Gwen, et les parents de Gwen.

-------------------
Yesterday, Paul and I went to see the Michel Jonasz Trio with Michel and Rosette Pachter. I don't think the Americans and English reading this know who he is. He's a French jazz and blues musician. Excellent. The concert was great. You can listen to a bit on his site. We were sitting in front of the percussionist and I was totally fascinated by him and his performance. But really, the whole concert was wonderful.
It was a matinée fund-raising performance for OSE, an organization founded to help Jewish children, victims of pogroms over a hundred years ago. (In the US, it's the Children's Aid Society, I think. There's a little history of it.) During and after WWII, of course, they concentrated on saving Jewish children, hiding them during the war and taking care of orphaned children who had survived the concentration camps. Now, their mission is still to take care of families and children in difficulty, but they have also undertaken the complicated mission of providing day-care centers for people with Alzheimer's disease. This gives the families a bit of respite. They just opened up the second center and are planning at least one per year for the next five years, at least. Their centers have become models for this type of care.
So, that was our weekend. This evening, we are going to have dinner with Louis, Gwen, and Gwen's parents. Anne has the day off today (tomorrow is a holiday) and she's busy packing up boxes, preparing her move.

No comments: